Le sportswear est aujourd’hui le style qui influence le plus la mode. Même auprès des marques haute couture, le genre est incontournable. Récit d’une success story !

Started from the bottom now we’re here ! Et ouais, le style sportswear a percé. Ultra-populaire, il fait désormais complètement parti de nos habitudes vestimentaires. Sneakers, casquettes, t-shirts : c’est la base. Selon Stéphie Emilien, gérante de la boutique sportswear A&S, cette hype s’explique par le côté design et agréable à porter, même si on ne pratique pas de sport, et ce à moindre coût. Elle ajoute que le look sportif renvoie une image jeune et cool. Du coup, les jeunes s’approprient sans problème ce style. Mais les plus âgés l’adoptent également car ce look leur permet de paraître plus décontractés, dans l’air du temps et aussi en forme que les athlètes qui s’habillent ainsi.

Le basketteur Russel Westbrook

En remontant un peu dans le temps, on trouve d’autres explications au phénomène sportswear. Allez petit flash-back. Dans les années 20, le sport est alors réservé aux élites de la société. Élégance oblige, les grands couturiers créent des tenues en accord avec la mode de l’époque, mais pas vraiment conforts pour faire du sport. Puis après la seconde guerre mondiale, le sport devient accessible à tous. Les créateurs imaginent alors des vêtements plus fonctionnels, portés par toute la population, et qui commencent alors à influencer la mode de tous les jours.

Tenue de tennis des années 20

Et c’est dans les années 50-60 que toutes les grandes marques de sport comme Nike ou Adidas se créent et se développent. Le sportswear voit alors le jour. Et vers les années 70, ce style urbain débarque sur les podiums grâce a des créateurs comme Jean-Paul Gaultier qui détournent alors les codes du sport. Puis le sportswear connait vraiment son heure de gloire vers les années 2000 quand de grandes marques de sport s’associent avec des stylistes haute couture dans le but de mixer les dernières pièces de mode aux accessoires classiques du sport.

Défilé du PSG à la fashion week de Paris

Aujourd’hui, le sportswear se porte toujours aussi bien. Et le très grand nombre d’adeptes de ce style génère un enjeu économique considérable: « le budget moyen par ménage peut facilement ici atteindre les 400euros » nous précise Stéphie. Elle note aussi la grande influence des personnalités connues et la starisation des athlètes sur cet effet de mode. En effet, les marques n’hésitent pas à leur proposer des contrats monstrueux pour devenir éffigies, ou alors créer leur propre ligne de vêtements. Pour exemple : la  célèbre sneakers Nike Air Jordan devenue mythique.

Mickael Jordan portant la Air Jordan 1

Bref, un grand respect au sportswear, dont la popularité n’est vraiment pas prête de s’essouffler.

Commentaires