Sous les radars du R’n’B depuis quelques années, Alina Baraz se lance enfin en solo avec son EP « The Color of you », et c’est très douuuuux.

On a essayé de toutes nos forces de rester neutre et de marbre, mais c’est vraiment difficile de ne pas tomber sous le charme de l’univers d’Alina Baraz. Sans aucun artifice, elle nous séduit avec douceur à la seule force de sa voix, aux limites infinies. Pour elle chanter c’est de l’eau, pourtant jamais elle n’essaie d’en faire des caisses pour tenter de nous impressionner. Aucun titre n’est en dessous. Tantôt rythmés, tantôt sensuels ou mélancoliques, on enchaine claque sur claque.

Cet EP arrive un peu sur la pointe des pieds, un peu comme Alina Baraz elle-même. Basée à Los Angeles, elle est repérée en 2013 par le producteur de musique électro danois Galimatias. Ils collaborent et sortent un EP « Urban Flora », sans jamais se rencontrer en vrai. Ouf ! La chanteuse connait son petit succès mais décide de prendre son temps. Elle participe à de nombreux festivals dont Lollapalooza et part en concert à travers les Etats-Unis. Elle accompagne même Coldplay pendant plusieurs de leurs concerts aux States.

Très discrète médiatiquement, c’est à travers cet EP qu’Alina a décidé de nous livrer un peu plus sur elle, et quelle belle découverte…

Commentaires