Immersion unique dans la culture hip-hop avec l’émission « Les gens des Hauts »

Ce magazine présenté par Kamini part à la rencontre des artistes hip-hop des Hauts-de-France. Belles découvertes et échanges enrichissants sont au programme.

Deux danseurs qui utilisent le hip-hop pour parler des personnes âgées

Décidément, la culture urbaine suscite beaucoup l’intérêt ces temps-ci. Autant vous dire qu’à la rédac de Wossup, voir cette culture qu’on aime tant ainsi mise à l’honneur nous donne le big smile. En effet, après Arte et son show « Dans le cercle », voilà que France 3 nous propose à son tour dans le magazine « Les gens des Hauts » un numéro entièrement dédié à la culture hip-hop.

A la découverte du Human Beatbox

On a eu l’occasion de le visionner en avant-première et on valide à mort. Avec « Les gens des Hauts » , on a droit à une immersion tranquille, apaisante et enrichissante au cœur même de cet art honorable qu’est le hip-hop. Kamini, qu’on retrouve avec plaisir, nous emmène avec lui pour faire la rencontre tantôt d’un pti surdoué de la danse hip-hop, tantôt d’un jeune créateur qui a embarqué sa maman couturière dans la création d’une ligne de vêtement streetwear. Et les rencontres s’enchainent comme ça durant 26 minutes.

Loïc, jeune créateur d’une ligne streeatwear et sa famille

Si on a aimé ce magazine, c’est avant tout parce qu’il ne véhicule aucun cliché. Oui le hip-hop vient à la base de la rue, mais il a su se démocratiser pour devenir un art universel et se mélanger à d’autres disciplines et s’étendre à toutes les générations et couches sociales. « Les gens des Hauts » prend le temps de s’intéresser à ceux qui font réellement vivre et avancer le mouvement hip-hop.

Pour en savoir plus sur la richesse de la culture hip-hop, rendez-vous donc ce dimanche 1er avril à 12h55 sur France 3 Hauts-de-France.

Sarah Bidaw, danseuse hip-hop

Commentaires

Scroll to top