Expo : « Fouding Fathers Of Graffitis » retrace la genèse du Street Art

L’art nous dit de s’interroger, d’être dérangé, de s’éveiller et c’est en cela que le graffiti s’avère être l’art de toutes les impertinences. Né dans les rues de New York dans les années 70, aujourd’hui l’art urbain à trouvé une place légitime dans les musées du monde entier. L’exposition « Fouding Father of Graffitis » qui se tiendra du 6 Mai au 16 Juin à Paris, revient sur la genèse du Street Art. 

Aujourd’hui véritable marché de l’art, le graffiti est né sous la controverse. A travers les époques, l’accueil du tag a connu une évolution impressionnante et révélatrice de la façon dont nous consommons et définissons l’art. COCO144 et SNAKE1, désormais la soixantaine, apportent aujourd’hui à la Speerstra Gallery les preuves historiques que ce mouvement est né pour une part entre leurs mains.

Commentaires

Scroll to top