ZOOM SUR : But L’état, le tatoueur grande gueule

But L’état nous a tapé dans l’œil cette semaine. Jeune tatoueur talentueux, il est devenu populaire grâce à ses vidéos impertinentes où il dénonce sans tabou les travers de notre société.Son look est calibré, étudié. Derrière ses faux airs de Lil Wayne, But L’état, de son vrai nom Armel, est déjà à la tête de son propre salon de tatouage et piercing : NEXT TATTOO LOGISTIQUE, situé aux Ulis. Passé par Miami pour obtenir un diplôme et peaufiner sa technique, il peut compter sur une clientèle fidèle, désireuse d’affirmer son style grâce à ses tatouages minutieux et inventifs.

 

 

Mais Mini Weezy, comme certains l’appellent, doit surtout sa notoriété à ses vidéos cinglantes. Le politiquement correct il ne connaît pas. C’est donc sans détour mais avec humour qu’il interpelle ses 50 000 abonnés sur les dérives de notre société. Originaire de la Guadeloupe, il ne mâche pas ses mots quand il s’agit de s’indigner du mauvais comportement de certains jeunes de la communauté antillaise, qu’il surnomme affectueusement les ravets (cafards). Mais malgré son franc parler, But L’état reste avant tout un artiste accompli doté d’un grand professionnalisme. On vous laisse donc en juger en vous rendant sur son site.    

Commentaires

Scroll to top